L’Afrique a (enfin…) son Salon à Paris!

A l’initiative de Son Excellence  Fodé SYLLA, Ambassadeur itinérant auprès du Président de la République du Sénégal,  Macky SALL, et de l’association UNDPA – Un Nouveau Départ pour l’Afrique –Sylvie  Koechlin, sa Présidente, a ouvert la porte du Salon d’Automne aux artistes africains lors de la dernière édition qui s’est tenue du 12 au 16 octobre 2016 sur les Champs Élysées, à Paris.

L’association Un Nouveau Départ Pour l’Afrique -UNDPA  qui a pour « préoccupation essentielle de faire progresser les relations interculturelles entre l’Afrique et la France », a invité les artistes africains, Omar Ba, Omar Bey, Poku Cheremeh, Gopal Dagnogo, Oswalde Lewat présents à la Biennale de Dakar, choisissant d’illustrer la richesse de la création artistique du Continent, mise à l’honneur pour la première lors d’une édition du Salon d’Automne.

Pour rappel, le Salon d’Automne, créé en 1903 est la plus ancienne manifestation  qui propose de façon indépendante l’exposition d’artistes.  Acteur de l’émergence des plus importants mouvements artistiques, le Salon a choisi alors de « renouer ainsi avec sa vocation première, celle de  promouvoir les avants gardes et les esprits novateurs de leur temps en accueillant pour la première fois des artistes africains. »

Ce dimanche 16 octobre, en clôture de cette 113ème édition, la journée a été consacrée  à l’Afrique, proposant des debats, des tables rondes et des concerts.

La 1ère table ronde de l’après-midi consacrée à la sauvegarde du patrimoine culturel, à laquelle j’ai eu l’honneur de participer, m’a permis de rappeler tous les enjeux pour le continent Africain d’un développement d’un marché de l’Art en Afrique, en précisant tout d’abord  la notion de « marché de l’Art », puis en revenant sur la définition de ses acteurs, les artistes, partagée aujourd’hui par ses nombreux intervenants (galeristes, artistes eux-mêmes, organisteurs d’évenements marchands) et notamment ceux que j’ai rencontrés lors de la dernière édition de 1:54 à Londres. Qui est alors un artiste contemporain africain ? Un ou une artiste du Continent ou de sa diaspora qui choisit d’exprimer ses référents culturels, comme, pour ma part, le 1er d’entre eux, Jean-Michel Basquiat qui a toujours revendiqué dans son oeuvre son héritage culturel africain…

  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s